Gestion de crise à l’hôpital : que faut-il en retenir ?

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Au cours de 3 webinars ouverts à tous, accompagnés d’experts et de professionnels de santé, nous avons porté un nouvel éclairage sur les problématiques de gestion des flux dans les établissements hospitaliers et les métiers qui les entourent :

    • Webinar 1 : Blouses, équipements médicaux, … : du tarmac du Bourget à l’infirmière, le chemin est-il vraiment si long ? 
    • Webinar 2 : Pénurie de masques, ruptures de médicaments, … : que s’est-il passé à l’hôpital ? 
    • Webinar 3 : Covid, urgences, maladies chroniques : l’hôpital peut-il encore soigner tout le monde ? 
>> Ces webinars ont été enregistrés, vous pouvez les revivre grâce aux 3 vidéos ci-dessous. 

La crise sanitaire a mis en lumière l’hôpital, son fonctionnement et ses dysfonctionnements.
Elle a surtout montré que dans un contexte sans précédent, l’hôpital a su s’adapter, se réorganiser et diriger parfois toutes ses ressources vers l’accueil des patients touchés par la COVID. 

Ainsi, malgré les difficultés, les hôpitaux ont montré qu’ils savaient se mobiliser et soigner. Les élans de solidarité pour et entre les soignants se sont multipliés. Les médecins, les infirmiers, et tout le personnel soignant étaient présents. Nombreux ont été ceux qui se sont portés volontaires pour renflouer les rangs de ces métiers projetés en première ligne ces derniers mois.

Néanmoins, ce bilan positif doit être nuancé. Tout au long de la crise, que ce soit les hôpitaux ou les médias, tous ont souligné les difficultés à gérer les flux logistiques : pénuries de masques et de gel hydro-alcoolique pour les soignants, rupture des stocks de médicaments, manque de respirateurs pour les prises en charge hospitalisées et de tests pour le dépistage de la COVID ou encore les flux de patients entre ceux touchés par l’épidémie et les autres. Tous ces sujets ont contribué à mettre en lumière un certain nombre de dysfonctionnements dans la gestion des flux mais surtout à s’interroger sur les autres métiers de l’hôpital, ceux qui permettent aux soignants d’assurer des prises en charge de qualité.

En effet, il ne faut pas oublier qu’un hôpital ce sont certes des soignants mais ce sont aussi de très nombreux métiers non médicaux indispensables au bon fonctionnement des services de soins. Ce sont des agents logistiques, des pharmaciens, des gestionnaires de flux, des agents de bio-nettoyage, des directeurs, des préparateurs en pharmacie, des agents des services techniques… et la liste est longue. Tous ces métiers, souvent méconnus, permettent à l’hôpital de tourner et aux soignants de soigner.

Si pendant la crise, nous avons beaucoup parler des soignants et de leur courage face à l’épidémie, nous avons finalement peu entendu ce qu’il se passait derrière cette première ligne.

C’est pourquoi Adopale a décidé d’organiser trois conférences virtuelles pour apporter un nouvel éclairage sur les problématiques de gestion des flux dans les établissements hospitaliers et présenter les métiers qui les entourent.
Ces temps de réflexion, que nous avons voulus collaboratifs, ont été l’occasion de revenir sur ces difficultés et d’en tirer des enseignements sur l’avenir, notamment en donnant la parole aux acteurs de terrain.

Forts de nos années d’expérience auprès des établissements de santé, nous sommes persuadés que ce sont dans ces organisations support que résident les marges d’améliorations pour aider l’hôpital de demain.

Chaque séance est composée de témoignages de 3 personnes ayant vécu la crise sur le terrain et de directeurs ou partenaires qui nous aideront à prendre du recul sur les enseignements de la crise. 

Programme détaillé webinar Adopale

Proposition d’accompagnement à la mise en place d’une fonction gestion des lits centralisée sur le territoire

Pour faire face à l’épidémie de COVID 19, les établissements ont dû mettre en place des collaborations opérationnelles de chaque instant, à des niveaux jamais atteints précédemment, et notamment en termes de gestion des flux de patients.
Cette crise a fait prendre conscience de la nécessité de penser la fonction gestion des lits à l’échelle du territoire, et des difficultés que cela peut représenter.
Voici l’accompagnement que nous vous proposons pour cela :

Conseil plan de reprise covid

Sortir par le haut du COVID : notre proposition de plan de reprise

La situation sanitaire exceptionnelle liée au COVID-19 a lourdement affecté les établissements publics de santé et nos clients hospitaliers ne sont pas avares de questions à ce sujet.
Face à ce besoin, Adopale s’est mobilisé pour vous proposer une démarche complète de relance post COVID des établissements.
Cette proposition est avant tout une boîte à outils mobilisable en fonction de la situation que connaît votre établissement.

Analyse stérilisation

Relation bloc/stérilisation : “l’horaire butoir”, la fin du délai de remise à disposition

La recherche de l’efficience opérationnelle et économique des services de stérilisation se structure autour d’un triple enjeu : fournir le bon niveau de qualité dans les bons délais, et avec le bon niveau de ressources.
Si ces trois dimensions sont importantes, l’une est souvent controversée : le délai de remise à disposition. C’est autour de ce dernier que s’organisent les rapports entre la stérilisation et le bloc opératoire..
Cependant, urgences mises à part, parler de délai moyen n’a pas de sens pour le bloc opératoire : il faut parler d’heure butoir.